SI JEUNESSE SAVAIT
Pour que le choix de la jeunesse compte
Association des jeunes féministes de la République Démocratique du Congo
Motard_masculinite

Dans la communauté africaine en général, la masculinité positive est un processus de voyage transformationnel complet. Ce modèle est d’abord proposé par SJS aux différentes catégories des personnes. Pour le motocycliste, partant de l’analyse de leurs comportements et des pressions de la société voici en quelques points ce qui représente la masculinité positive :

  1. La construction de la masculinité est le processus qui définit le "vrai homme" dans la société. Dans notre module les participants ont discuté des attentes et des pressions sociales qui pèsent sur les hommes, notamment en ce qui concerne la bravoure, la prise de risque et la transgression des règles. Cela soulève des questions sur la manière dont la masculinité est construite et perçue dans cette communauté.
Mpsc_motocycliste

Un participant déclare : "Dans notre société, un homme doit être courageux et prêt à prendre des risques. Si vous ne faites pas preuve de bravoure, vous êtes considéré comme faible."

 

Un autre participant ajoute : "Il y a une pression énorme pour les hommes d'être forts et de ne pas montrer leurs émotions (surtout ne pas pleurer). Cela crée une image de masculinité toxique."

  1. L'abus de substances psychoactives chez les motocyclistes : Un autre thème important est l'abus d'alcool et de drogues parmi les motocyclistes. Pour eux, pour être Homme, et motocycliste digne, tu dois avoir au moins une drogue que tu prends. Pendant les échanges, on a abordé aussi les raisons et les conséquences de cette consommation excessive.

Un motocycliste témoigne : "Après une longue journée de travail, je me sens tellement stressé que je suis tenté de boire pour me détendre. C'est devenu une habitude dangereuse."

Un autre motocycliste explique : "Il y a une culture de la consommation d'alcool et de drogues parmi les motocyclistes. Si vous ne participez pas, vous êtes exclu du groupe."

  1. Parlant des conséquences sociales de l'abus de ces substances : les participants ont souligné les conséquences négatives de l'abus de substances sur les individus et la société en général et mettre en évidence les problèmes de violence, de perte de potentiel et de coûts sociaux associés à la consommation de drogues.
Motard_Mpsc

Au travers ces activités, Si Jeunesse Savait a compris certaines de motivations qui enfoncent les jeunes dans les pratiques de la masculinité toxique, c'est ainsi qu'après plusieurs séances parlant d'échange et sensibilisations sur les pratiques pouvant les aider à vaincre les pressions sociales ces motocyclistes ont signés la charte de masculinité positive dans leurs zones de santé respective.

Si Jeunesse Savait Newsletter

Adresse :
47, Balari, Q/Adoula, Bandalungwa /Kinshasa, Rep. Dem. Du Congo
Webmail
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram