Amoureuse d’un garçon bouillant de son quartier, une fille de 19 ans a vu son intimité exposé  à la télévision le jour où son frère qui est également son tuteur à décider de fouiller dans sa vie amoureuse pour la séparer de son petit ami.25

 

Voici son histoire.

Il y a quelque mois  j’ai fait connaissance d’un garçon qui habite mon quartier, et très vite nous sommes devenus amoureux. Il est  bouillant de nature, et  vient d’une famille modeste.À chaque fois que je garder la boutique de mon frère, je mettais un peu d’argent de côté pour  mon petit ami, pour qu’il ait de quoi payer son transport ou  s’acheter de quoi à manger. Je faisais toujours attention à ne pas éveiller des soupçons particulièrement auprès mon frère  et de ma famille. Qui, je savais, s’opposeront à notre relation si jamais ils l’apprenaient.

Plus le temps passais, moins je faisais  d’attention sur les dépenses que j’engageais pour lui. Mon frère a fini par remarquer   les pertes d’argents dans la caisse de la boutique. Après une rapide investigation,  il comprit que c’était moi la coupable. Il se mit à me surveiller et découvrit ma relation avec ce garçon. Très vite, il s’est oppose à notre relation et a exigé que je le quitte. Chose que j’ai refusé car je l’aimais.

Un jour pendant que nous étions au lit avec mon petit ami, mon frère a débarqué avec la police pour l’embarquer sous prétexte que c’était un voleur. Mon frère n’a même pas eu la politesse de nous attendre dehors. Il est entré avec des camera d’une des chaines locales qui ont commencé à nous filmer et à nous prendre des photos. Pendant ce temps une patrouille de police de passage sur l’avenue s’est arrêté, s’est saisi de l’affaire et nous ont tous embarqué au poste de police. Nous étions à moitié nus,  mon petit ami et moi.

Mon petit ami a été transféré à la prison centrale de Kinshasa et pendant ce temps, nos images avec pour seuls habits que nos sous-vêtements  circulaient déjà sur la chaîne locale et tous les monde qui nous connaissaient pouvait facilement nous identifier.

Honteuse  de voir mon intimité exposé au vue de tous et soucieuse de savoir mon petit ami en prison, je ne mangeais plus et je ne parlais plus. Ma mère a compris que je frôlais la suicide et a supplié mon frère de retirer sa plainte et libérer mon petit ami.

Le comportement de mon frère m’avait tellement bouleversé que j’ai décidé   de tomber enceinte de mon petit ami une fois qu’il serait sorti de prison pour prouver notre amour à mon frère. Chose faite et maintenant nous vivons ensemble.

Tous ce que je regrette c’est l’acte qu’avait posé mon frère qui me poursuit encore. Les gens continue à mes pointé du doit même quand je me cache. Je perdu mon intimité puis que ses images sont jusqu’aujourd’hui à la bande d’annonce de cette chaîne locale et continue à être diffusé.