Chaque année, c’est devenu une institution. Le 08 mars. C’est la journée des femmes. NON. C’est la journée de lutte pour les droits des femmes. À ne pas confondre avec la saint-valentin.

Messieurs,  n’offrez pas de fleurs, ne réservez pas de restaurant.

Mesdames, ne vous attendez pas à un pagne, ne vous fâchez pas puisque personne autour de vous ne s’en est souvenu.

08 mars ; un moment pour réfléchir sur ce qui nous manque

Nous devons nous demander, comment une telle journée, partie de la récolte des femmes usinières des années 1800 est devenue la journée ou les commerçants offrent des rabais dans les magasins, font des promotions pour des crèmes de beauté et ou on emmène certaines femmes à danser.

Ce que les femmes ont toujours lutté et ce n’est pas seulement le 08 mars qu’elles le font. Mais cette journée et parfois ce mois est l’occasion de s’arrêter autour d’un thème précis et réorganiser nos stratégies.

2017 c’est l’égalité femmes-hommes au travail.

L’ONU femmes définit chaque année une thématique différente. Le thème choisi pour 2017 est « les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50-50 d’ici 2030 ».

L’égalité de traitement entre les femmes et les hommes dans le travail implique le respect de plusieurs principes par l’employeur :

  • Interdictions des discriminations en matière d’embauche
  • Absence de différenciation en matière de rémunération et de déroulement de carrière
  • Obligations vis-à- vis de représentants du personnel (élaboration d’un rapport écrit et négociation)
  • Mise en place de mesures de prévention du harcèlement sexuel dans l’entreprise et informations des salariés et de candidats à l’embauche

Pourquoi la parité au travail est-elle un atout ?

Dans une entreprise ou la parité est respectée, permet d’avoir une vision plus holistique et plus globales des enjeux de son domaine, mieux comprendre et cibler les consommateurs, attirent plus de talents (puisque les femmes talentueuses au côté de leurs collègues masculins sont encouragés) entre autres bienfaits.